FOIRE AUX QUESTIONS

52
AGRICULTURE
53
LÉGISLATION
54
NUTRITION
55
UTILISATION
56
INGRÉDIENTS
Agriculture biologique et agriculture organique, c'est la même chose ?
Comment reconnaître un produit bio ?
Diététique et bio, quelle différence ?
Produits diététiques (législation européenne : 3 mai 1989)
Un OGM, c'est quoi exactement ?
Quelles sont les garanties des produits Céréal ?
Les pousses de soja, c'est quoi ?
Quel est l'intérêt nutritionnel du soja ?
Quelle est la différence entre "farine intégrale" et "farine complète" ?
Quelles céréales contiennent du gluten ?
Quelles sont les différences nutritionnelles entre le soja jaune et le soja vert ?
Qu'est ce q'une graisse végétale "non hydrogénée" ?
Pourquoi utiliser l'huile de palme en biscuiterie ?
Combien de temps faut-il pour dorer les galettes de céréales ?
Comment préparer le tofu ?
D'où vient le soja utilisé dans les Croq'Soja ?
Les produits Céréal ont-ils des ingrédients issus d'OGM ?
Où peut-on trouver les produits Céréal ?

Oui, car l’agriculture biologique puise ses idées fondatrices dans différents mouvements comme la biodynamie et l’agriculture organique.
À la fin du XIXème siècle, un chimiste allemand, le baron Justus von Liebig, découvre que le salpêtre (ou nitrate) accélère la croissance des plantes. Ses méthodes seront appliquées à grande échelle après la guerre de 14-18. Ainsi, on peut situer la naissance de la bio aux débuts de l’industrialisation de l’agriculture, en réaction à l’utilisation intensive des premiers engrais chimiques. Dans les années 20, en Autriche, le philosophe Rudolf Steiner pose les principes d’une agriculture réconciliant l’homme et la nature. En Allemagne, à la même époque, Erhenfried Pfeiffer fonde la méthode biodynamique : méthode qui étudie les forces cosmiques et telluriques et leur action sur la croissance des végétaux et des animaux.
- Dans les années 40, en Angleterre, Sir Albert Howard préconise l’agriculture organique : possibilité de fertiliser les sols à partir de matières organiques compostées. Il redonne ainsi à l’humus un rôle fondamental dans l’équilibre biologique et la fertilité des terres. Sa démarche est à l’origine du développement du bio en Inde.
- De son côté, Hans Peter Rusch, un médecin autrichien, met au point les principes d’une agriculture organo-biologique. Il s’inspire d’un courant apparu en Suisse en 1930 qui s’interroge sur les dangers d’une croissance économique et industrielle pillant les ressources de la planète.
- Et en France ? Les principes de l’agriculture biologique y seront introduits après la 2nde guerre mondiale, dans les années 50.
Aujourd’hui, on compte plus de 25 000 exploitations agricoles engagées dans le bio, ce qui représente 3,7% de la surface agricole. La 1ère région productrice de céréales bio est, en 2010, Midi-Pyrénées devant Pays de la Loire.
Tous ces courants de pensée ont en commun de dénoncer la spécialisation excessive des productions et l’usage des engrais et pesticides issus de l’industrie chimique, ainsi que de promouvoir un plus grand respect de la terre et du rythme biologique.

Deux logos : le logo français AB et le logo européen pour un produit contrôlé et certifié.
En France, les produits biologiques portent souvent le logo officiel « AB ». Ce logo est attribué par le Ministère de l'Agriculture. C'est lui qui en est le propriétaire et qui en a défini les règles d'usage. Ce logo figure sur l'emballage et garantit que le produit est composé d’au moins 95% d'ingrédients d'origine biologique. Les ingrédients non biologiques (entre 1 et 5%) doivent être choisis dans une liste positive très restrictive : c'est-à-dire que les ingrédients qui ne sont pas sur cette liste sont tout simplement interdits.
Le logo européen, quant à lui, a été créé en 2010 et a pour rôle d'améliorer l'identification des produits biologiques en Europe. Il est obligatoire sur tous les emballages des produits bio produits dans l’U.E. Pour être commercialisé comme issu de l'agriculture biologique, tout produit doit avoir été contrôlé et certifié par un organisme de contrôle agréé par les pouvoirs publics. Le numéro d'agrément de l'organisme doit figurer sur l'emballage avec le logo.

BIO ne veut pas dire diététique.
Produits biologiques (législation européenne : 24 juin 1991).
Définition : se distingue d'un aliment courant par le mode de culture de ses ingrédients qui vise à réduire l'impact sur l'environnement en travaillant la terre de manière aussi naturelle que possible.
Certification par un organisme de contrôle indépendant (Le numéro d'agrément figure sur l'emballage).
Ils doivent contenir au moins 95 % d'ingrédients agricoles issus de l'agriculture biologique et se repèrent facilement grâce à la présence du logo AB et du logo européen.

Définition : se distingue d'un aliment courant par sa composition particulière ou son procédé particulier de fabrication et répond à un objectif nutritionnel précis.

S'adressent à des personnes ayant des besoins nutritionnels particuliers : conditions physiologiques particulières (ex : femmes enceintes, adolescents, sportifs...), aux personnes ayant un métabolisme perturbé (malades cœliaques, hypertendus, personnes en surpoids ou obèses...), aux nourrissons et enfants en bas âge.

Un OGM est un Organisme Génétiquement Modifié.
La définition légale est claire : «un organisme dont le matériel génétique a été modifié d'une manière qui ne s'effectue pas naturellement, par multiplication et/ou par recombinaison naturelle.»

Tous nos produits bénéficient du logo AB : ce logo figure sur les emballages et garantit que nos produits sont composés à plus de 95% d'ingrédients agricoles issus de l'agriculture biologique.
Les produits bio sont contrôlés et certifiés : notre organisme agréé est Bureau Véritas Certification France. Le numéro d'agrément figure sur l'emballage. Bureau Véritas Certification France garantit la conformité de nos produits au règlement européen de l'agriculture biologique.
Tous nos produits sont sans colorant, sans conservateur et fabriqués avec des variétés végétales conventionnelles non modifiées génétiquement, conformément à la réglementation en vigueur.
D'autre part, la vérification de l'absence de pesticides de synthèse, qui ne sont pas autorisées en agriculture biologique, est assurée à plusieurs stades dans l'élaboration des produits (depuis la culture et sur les ingrédients utilisés jusqu'aux produits finis). Tous nos produits sont conçus dans le souci et le respect de l'environnement. L'étui en carton est recyclable.

Les pousses de soja sont issues du soja vert qui est une plante appelée Haricot Mungo. Le soja vert est consommé quasi uniquement sous forme de graines germées.
Les pousses de soja ou germes de soja n'ont rien à voir avec les graines de la légumineuse qui servent de base à tous les produits dérivés du soja (tofu, jus de soja).

Le soja est riche en protéines. Il ne contient ni lactose, ni gluten.

Tout est question de blutage !
Le blutage est l'opération qui consiste à séparer la farine d'avec le son. Ainsi, une farine blutée à 75% (farine blanche) conserve 75% des constituants du grain. Une farine blutée à 95% (farine intégrale) conserve 95% des constituants du grain. Une farine complète est blutée à 85-90%.

Le gluten est un acide aminé. On le trouve dans le blé, l'épeautre, le kamut, l'orge, l'avoine et le seigle ainsi que leurs souches hybridées.

Le soja vert en grains n'est pas du soja en réalité.
Introduit en France par les restaurateurs chinois, on l'a appelé à tort "soja" vert mais c'est une légumineuse, Vigna Radiata, assez proche d'autres légumineuses par son aspect et sa composition nutritionnelle.
Elle a l'avantage de pouvoir être consommée crue et germée (pousses ou germes de soja) car elle ne contient pas de facteurs anti-nutritionnels, contrairement au "vrai" soja : le soja jaune. Le vrai soja est formé de graines de couleur jaune pâle. Son atout majeur réside dans son exceptionnelle richesse en protéines (40 à 55%) présentant l'ensemble des acides aminés essentiels en proportions équilibrées.

Une graisse végétale "non hydrogénée" est une graisse végétale qui n'a pas subi de transformation.
Au contraire, une graisse végétale hydrogénée est une graisse qui a été solidifiée au moyen d'hydrogène. Lors de l'hydrogénation, il se produit un phénomène créant des isomères "trans" transformant certains acides gras insaturés en acides gras saturés. D'après certains scientifiques, ce procédé augmente le taux du LDL cholestérol ou "mauvais cholestérol".

Pour fabriquer un biscuit, il est nécessaire d'utiliser une matière grasse solide ou semi solide.
L'utilisation exclusive de matières grasses liquides modifierait la texture du biscuit : il serait moins croustillant, aurait une saveur moins agréable et l’instabilité de ces matières grasses rendrait le biscuit moins homogène. Ces matières grasses solides ou semi solides peuvent être le beurre (origine animale), l'huile de palme (origine végétale) ou un mélange de graisses végétales (avec du colza par exemple).
L'huile de palme et la santé
L'huile de palme utilisée dans les produits Céréal est une matière grasse non hydrogénée et donc non transformée, plus intéressante pour la santé que les graisses hydrogénées ou partiellement hydrogénées. L'huile de palme non hydrogénée offre un équilibre naturel entre acides gras saturés et acides gras insaturés (50/50), A titre de comparaison, le beurre est à 57/25 (et 18% d'eau) Les acides gras saturés ne sont pas, comme on peut l'entendre parfois, de mauvais nutriments. Comme pour beaucoup de nutriments, seule leur consommation excessive est à éviter. En effet, les nutritionnistes considèrent que les acides gras saturés sont nécessaires dans le cadre d’une alimentation équilibrée : ils doivent représenter jusqu'à 12% des apports nutritionnels journaliers. L'huile de palme a donc tout à fait sa place dans le cadre d’une alimentation équilibrée.
L'huile de palme et l’environnement
Face à la demande croissante des industriels en huile de palme, les ONG pointent du doigt la culture intensive de palmier à huile, surtout en Malaisie et en Indonésie, car elle entraîne une déforestation massive pour avoir des terres disponibles. L'huile de palme, quand elle est utilisée par Céréal, ne participe pas à cette déforestation. En effet, notre fournisseur principal nous procure une huile de palme bio, équitable et responsable. Cette huile provient de plantations colombiennes utilisant des surfaces en jachère et prenant en compte les enjeux sociaux et économiques de cette région. Les initiatives prises, programme d’économie d'eau, soutien à la biodiversité locale ou production de compost… font référence en matière de gestion durable des ressources.

C'est rapide ! A la poêle 3 minutes de chaque côté ou 8 minutes au four.

De texture souple, le tofu prend la saveur des aliments avec lesquels il est cuisiné. C'est la base idéale pour de nombreuses préparations culinaires. Par exemple, en lamelles ou en dés, faites-le mariner dans une sauce, ajoutez-le dans des potages, des salades ou en fin de cuisson d'un sauté de légumes. Ecrasé à la fourchette ou découpé en tranches, il trouvera sa place dans des tourtes, des pizzas, des quiches ou des gratins...

Le soja vient du Sud-Ouest de la France.
Céréal a mis en place une filière France garantie non OGM : en collaboration avec un réseau d’exploitants agricoles locaux, Céréal a développé sa propre filière de production de soja, garanti sans OGM. Céréal vous assure la traçabilité totale, depuis le champ de soja jusqu’au produit fini.

Non.
D'ailleurs, selon la législation, un produit biologique ne peut être issu d’un organisme génétiquement modifié (OGM) ou transformé par un OGM.

Les produits Céréal Bio se trouvent au rayon épicerie bio ou rayon frais bio de la plupart des grandes surfaces classiques.

Quant aux produits Céréal Grill Végétal, vous trouverez la liste des points de vente sur notre site www.grillvegetal.fr.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?CONTACTEZ-NOUS