Nosdossiers

Amaranthe

Description

L'amarante ou encore amaranthe est une plante de la famille des Amaranthacées. D'origine grecque, ce nom signifie « qui ne se fane pas ». Comme le sarrasin et le quinoa, elle est plus considérée comme une plante herbacée plutôt qu’une céréale. Elle est facile à cultiver et nourrissante. Pourtant, elle a longtemps été négligée pour ses vertus nutritionnelles. Elle est plus connue comme plante ornementale avec ses fleurs rouges pourpres groupées en longues grappes appelées « queue de renard ». S’épanouissant sous des climats chauds et secs et sur des sols pauvres, elle peut atteindre plusieurs mètres de hauteur.

Un peu d’histoire...

L’amarante est originaire du Mexique. La plus ancienne variété aurait été découverte dans la région de Veracruz où elle était connue depuis plus de 4000 ans.  Aliment de base des Aztèques, elle est dotée de, elle servait à des rites religieux notamment après la conquête espagnole du Mexique. Sa culture fut alors interdite car elle servait dans divers offices religieux. De ce fait, depuis le XXe siècle, l’Amarante a presque totalement disparu de l’alimentation mexicaine, alors qu’elle entrait dans la composition de nombreux plats aztèques (tamales, tortillas, sauces et boissons).

Comment cuisiner l’amaranthe ?

Très petites, les graines se cuisent pendant 20 à 30 minutes dans deux fois leur volume d'eau. Après cuisson, l’amidon de l’amarante a tendance à devenir gluant comme le riz. Cette plante convient plus particulièrement aux gratins, galettes ou flans.  
Les graines sont idéales pour fabriquer du pop-corn en les faisant chauffer et éclater dans une poêle à couvert.  
L’amarante existe aussi en flocons pouvant être utilisés dans les mueslis. Elle est aussi transformée en farine, plus destinée aux pâtisseries sans gluten pour donner du moelleux. 

 

Atouts nutritionnels

Un plant peut produire jusqu’à 500 000 graines au goût de noisette légèrement épicé.

Les graines d’amarante sont une mine de nutriments :